Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Photosynthèse chez l'animal ? L'avenir...

par Den et Cath 13 Février 2009, 20:30 Plongée

    Chacun a ses problèmes énergétiques. Un bel exemple de la débrouille dans la nature, se trouve dans la mer.

Voici la bête: Elysia chlorotica ou en français l'Elysie émeraude appartenant aux gastéropodes souvent appelés limaces de mer par les plongeurs.  Elle peut mesurer jusqu'à 4-5 cm et on la trouve dans l'océan Atlantique de la Nouvelle Ecosse à la Floride.
(image provenant de www.seaslugforum.net/find.cfm?id=13756)






Cette limace était connue depuis longtemps et il avait bien été remarqué qu'à l'obscurité, cette bestiole s'étiolait et mourrait rapidement. Ce n'est que tout récemment que des chercheurs (cf la publication originale en anglais dans les prestigieux PNAS:  http://www.pnas.org/content/105/46/17867) ont montré que E chlorotica utilise les chloropastes pour sa production d'énergie, donc comme une plante. En fait, elle stocke les chloroplastes des algues (sa préférée est Vaucheria litorea) ingérées pendant les étapes précoces de sa croissance. On peut la voir à l'oeuvre sur cette vidéo: http://sbe.umaine.edu/symbio/video/video1.html. Cela permet à E. chlorotica de ne pas manger puisque les chloroplastes sont stokés dans les cellules de son intestin pour le reste de sa vie. Le grand mystère est que pour survivre et fonctionner les chloroplastes doivent se renouveler et leur ADN ne le permet pas entièrement sans l'apport des gènes de l'algue. Les chercheurs ont montré qu'en fait une partie des gènes de l'algue est retrouvée dans celui de la limace. Il y a donc eu transfert entre ses 2 espèces très différentes par un mécanisme inconnu: c'est un vol de gène !

C'est vraiment nouveau, nommé endosymbiose, car on connaissait jusqu'à maitenant la symbiose ou encore la conservation d'une algue entière chez l'animal. Un très bon exemple est le corail qui est une association d'un animal, le polype, et d'une algue, la zooxanthelle.
On imagine si l'homme pouvait faire la même chose...





commentaires

Haut de page